Equit'Area - Collaborateurs et soutiens

Collaborateurs

 

 

 


 

 SEVERINE DEGUEN - « Biostatistique » – Coordonnatrice du projet

Severine Deguen

J’ai acquis ma formation en biomathématique à l’université Paris Diderot – Paris 7 entre 1995 et 1999 sous la direction conjointe du Professeur Chau et du professeur Flahault au sein de l’unité 444 dirigée alors par le Professeur Valleron. Durant ces quelques années, j’ai travaillé sur la modélisation temporelle de la varicelle dans le but d’améliorer les connaissances sur les mécanismes de propagation de la maladie.

Après l’obtention de mon doctorat en novembre 1999, j’ai obtenu le poste d’enseignant-chercheur en Biostatistique au sein du département Egeries de l’ENSP, actuellement devenue EHESP. J’ai tout d’abord assurée une activité régulière d’enseignement en biostatistique auprès des différentes filières professionnelles formées à l’EHESP. Je reste aujourd’hui fortement impliquée dans l’enseignement, et l’habilitation du master international de Santé Publique (MPH) en 2008 renouvelle constamment les objectifs pédagogiques à atteindre en tant qu’enseignante

Mon activité de recherche s’est progressivement structurée autour des problématiques santé – environnement. J’ai maintenant redéfini mon activité de recherche, dans le nouveau contexte de l’EHESP, en établissant un pont entre le Département d’épidémiologie et de Biostatistique dont je relève et le Département Santé-Environnement-Travail. Le programme de recherche « Equit’Area », d’envergure nationale, vise à étudier le rôle du cumul d’exposition environnementale sur les inégalités sociales de santé. Ce projet Equit’Area constitue la colonne vertébrale de mon activité de recherche pour les prochaines années. Celui-ci me permet de prendre part à des projets de recherche aux plans national et européen et de mettre mes compétences au service d’un projet de santé publique.

 

DENIS ZMIROU-NAVIER - Professeur - Directeur du département santé environnement travail & génie sanitaire

Je suis professeur de santé publique à la faculté de médecine de l'Université de Lorraine, à Nancy, spécialisé en épidémiologie et évaluation des risques pour la santé liés à l'environnement. Très impliqué en matière d'expertise publique, j'ai assuré la direction scientifique de l'ex Agence française de sécurité sanitaire environnementale (aujourd'hui au sein de l'Anses) et préside actuellement la Commission spécialisée des risques liés à l'environnement du Haut Conseil de la santé publique.

Je dirige le département Santé-environnement-travail et génie sanitaire de l'EHESP et occupe la fonction de directeur adjoint de l'UMR Inserm U1085-IRSET (Institut de Recherche Santé, environnement et travail) à Rennes.

 

OLIVIER BLANCHARD - Enseignant chercheur «  Evaluation des risques sanitaires »

OB

Olivier Blanchard est enseignant-chercheur au Département  Santé-Environnement-Travail et Génie sanitaire de l’Ehesp. Ses travaux de recherche portent principalement sur l’évaluation des risques sanitaires liés à l’exposition aux polluants de l’environnement intérieur. Il possède une expérience de plus de 20 ans dans le domaine de l’expologie et la métrologie des polluants dans l’air ambiant. Son activité de recherche s’inscrit dans le cadre de l’IRSET-Unité Inserm 1085.

 En outre, il coordonne le projet Asthm’Child financé par l’Ademe dans le cadre du Programme National de Recherche en Environnement-Santé-Travail 2011 de l’Anses. 

Ce projet vise à évaluer l’exposition cumulée à une gamme de polluants de l’environnement intérieur susceptibles d’induire des affections respiratoires chroniques de l’enfant. Ce projet est mené au sein de la cohorte Pélagie mise en place en Bretagne et qui inclut environ 3500 femmes. Olivier Blanchard est également fortement impliqué dans les travaux d’expertise de l’Anses et participe aux travaux du Comité d’experts spécialisés « Evaluation des risques liés aux milieux aérien» et du Groupe de Travail « Perturbateurs endocriniens et reprotoxiques de catégorie 3 ».

 

WAHIDA KIHAL - Post doctorante « Epidémiologie Spatiale »

Wahida

Post-doctorante au département DSET

Wahida Kihal a obtenu en 2011 un doctorat en épidémiologie et géographie de la santé de l’université de Strasbourg. Docteur vétérinaire en 2005, elle a obtenu un master 2 en analyses des risques à l’école vétérinaire d’Alfort. Elle a intégré le Laboratoire Image, Ville, Environnement (LIVE, ERL7230,Strasbourg) et l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP, Rennes) pour réaliser une thèse en 2008 dans le cadre du projet PAISARC+.

Wahida KIHAL réalise un post-doctorat en Épidémiologie Spatiale à l’EHESP. Dans le cadre de l’Etude EquitArea, ses travaux portent sur la relation qui existe entre les caractéristiques du lieu de vie et l’exposition au bruit (aérien, routier et ferré), ainsi qu’à leur lien avec les inégalités socio-spatiales de mortalité infantile.

 

FEI GAO (CV)

J'ai effectué mes études à l'INSA (Institut National des Sciences Appliquées), au département Informatique. Après avoir obtenu mon diplôme d'ingénieur en 2009, j'ai été directement embauchée par l'EHESP, au département Epi-Biostat en tant qu'ingénieur informatique. Mes spécialités concernent la modélisation et l'exploitation des bases de données sanitaires volumineuses et le système d'information géographique. J'ai participé à de nombreuses projets de recherches en tant que Data Manager.

Depuis mars 2013 j'ai démarré une thèse en formation continue, intitulée "Développement d’outils statistiques et informatiques permettant l’investigation des inégalités socio-territoriales de santé à différentes échelles géographiques", sous la direction de Séverine Deguen (Professeur EHESP, Coordonnatrice du projet Equit'Area) et Marc souris (Directeur de recherche IRD).

Par railleurs, je suis fortement impliquée dans l'enseignement de l'EHESP. Je suis co-responsable de deux modules "Analyse de données PMSI" et "Analyse spatiale et SIG" dans le cadre du DE PMSI, et MTIBH (MASTER Méthodes de Traitement de l'Information BioMédicale et Hospitalière) pour lesquels j'assure les CM et les TP. Je participe également les TD des fondamentaux Bio-statistiques.